Les objets hypertextuels. Pratiques et usages hypermédiatiques

Objets_hypertextuels1_largeUn demi‐siècle s’est écoulé depuis l’invention du texte infini. L’hypertexte, qui structure l’accès à l’information, n’est nullement dépassé dans la  « société numérique ». Cet ouvrage présente les techniques hypertextuelles et dresse un panorama des nouvelles technologies liées à la production, aux formes et à la réception des objets hypertextuels. Pluridisciplinaire, ce texte en sciences de l’information-communication, sociologie, littérature, sciences du langage, etc., propose une réflexion sur les évolutions du livre, de la fiction, du récit interactif, de l’objet sonore, mais également des jeux vidéo, des mobiles, des réseaux sociaux ou des cours en ligne. Au‐delà d’un simple enjeu, il s’agit de proposer une éthique scientifique qui doit guider les recherches contemporaines.

Livre sous la direction de Caroline Angé, Université Grenoble Alpes (iste-editions.fr)
Lire la suite

AAC Le numérique à l’ère de l’Internet des objets : de l’hypertexte à l’hyper-objet

Original photo by Greg Lloyd 1969, used with permission. Photo of the Hypertext Editing System (HES) console in use at Brown University, circa October 1969. HES was developed by Prof Andries (Andy) van Dam, Ted Nelson, David Rice, Steve Carmody, Walter Gross, and others as an IBM sponsored research project. The HES software was distributed without charge by IBM and used by researchers and NASA. The photo shows HES on an IBM 2250 Mod 4 display station, including lightpen and programmed function keyboard, channel coupled to Brown's IBM 360 mainframe. CC BY 2.0

Original photo by Greg Lloyd 1969, used with permission.
Photo of the Hypertext Editing System (HES) console in use at Brown University, circa October 1969. HES was developed by Prof Andries (Andy) van Dam, Ted Nelson, David Rice, Steve Carmody, Walter Gross, and others as an IBM sponsored research project. The HES software was distributed without charge by IBM and used by researchers and NASA. The photo shows HES on an IBM 2250 Mod 4 display station, including lightpen and programmed function keyboard, channel coupled to Brown’s IBM 360 mainframe.
CC BY 2.0

Appel à contribution / 4  H2PTM’2015 : Hypertextes, Hypermédias, Produits, Outils et Méthodes

14, 15 et 16 octobre 2015, Paris

– Calendrier –

30 avril 2015 (repoussée à dimanche 10 mai 2015):
Date limite de soumission (textes complets) pour évaluation. La plate-forme est ouverte, veuillez suivre le lien sur site de la conférence :http://h2ptm.univ-paris8.fr

Pour plus d’informations concernant les thématiques, le calendrier, les instructions aux auteurs, etc., consulter le site Web de la conférence 

 

Un « Memex » opérationnel

La Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) s’inscrit dans la tradition de la recherche augmentée et hypertextuelle de l’information en nommant son nouveau projet « Memex », en hommage au modèle de bureau encyclopédique mécanisé (jamais réalisé) décrit par Vannevar Bush en 1945, et qui a marqué l’imaginaire du Web (un héritage revendiqué par Ted Nelson, inventeur du terme Hypertexte appliqué à l’informatique puis par Tim Berners-Lee). Elle s’inscrit également dans le champ de l’information scientifique et technique dont les dispositifs répondent à des requêtes au sein de domaines documentaires spécialisés ; ce champ a donné lieu aux grandes avancées dans le domaine du traitement informatisé de l’information et de la communication (dont le Web).

(crédit : image empruntée au site darpa.mil)

Le projet s’attaque à la recherche d’informations selon des méthodes décentralisées, pour atteindre les pages non indexées du Web (surnommé le « Deep Web ») qui ne remontent pas à la surface des résultats donnés par les grands moteurs de recherche. Il vise à produire un nouveau paradigme pour la recherche d’information ciblée.

Rappelons au passage que l’histoire d’Internet trouve l’une de ses genèses dans le projet Arpanet, un projet lancé en 1968 avec le soutien financier, politique et scientifique de l’ARPA (qui deviendra plus tard la DARPA).

Plus d’information sur darpa.mil.