HPT2M conférence: Le numérique à l’ère des designs (AAC)

Le numérique à l’ère des designs (contenus, interactions, espaces, environnements, services, objets, oeuvres, programmes…): de l’hypertexte à l’hyper-expérience
18, 19 et 20 octobre 2017, Valenciennes – Arenberg Creative Mine

capture-decran-2017-02-01-a-09-16-36La 14ème édition de la conférence, H2PTM’2017, est de retour à Valenciennes, où s’était déjà tenue la conférence H2PTM’01 en 2001. Elle se tiendra les 18, 19 et 20 octobre 2017 à Arenberg Creative Mine, et réunira des chercheurs français et internationaux pour rendre compte des derniers avancements de la recherche et du développement des hypertextes et hypermédias dans des domaines variés. En effet, l’évolution actuelle des hypermédias pose des questions qui croisent différentes approches (parfois en interaction):

  • techniques : développement des applications nomades et composites, environnements virtuels ambiants ;
  • sociales : hypertextualisation croissante des pratiques communicationnelles (publication, échanges en ligne…), nouvelles sociabilités ;
  • informationnelles : écritures collaboratives et hypertextuelles, recherche d’information (via le web social, le web participatif, le web sémantique…), documentarisation participative, indexation collaborative ;
  • culturelles : mutations du jeu (jeux sérieux, jeux pervasifs…), logiques de patrimonialisation, transformations esthétiques (webdesign, interfaces 3D…), interculturalité ;
  • épistémologiques : comment penser le numérique aujourd’hui ? selon quels nouveaux cadres théoriques (notamment en sciences humaines et sociales) ?

Outre les thèmes récurrents, qui constituent la trame des conférences H2PTM – Hypertextes, Hypermédias, méthodes et modèles de conception, expérimentations, etc. –, cette quatorzième édition propose un éclairage plus approfondi sur le design, ou plus exactement les designs (contenus, interactions, espaces, environnements, services, objets, oeuvres, programmes, …) particulièrement sous l’angle informationnel et communicationnel, et sur les expériences inédites que les dispositifs innovants proposent à leurs usagers.

En savoir plus sur le site de la conférence

Soumission d’un résumé avant le 25 février 2017

Designing Publics

9780262035163Contemporary computing technologies have thoroughly embedded themselves in every aspect of modern life—conducting commerce, maintaining and extending our networks of friends, and mobilizing political movements all occur through a growing collection of devices and services designed to keep and hold our attention. Yet what happens when our attention needs to be more local, collective, and focused on our immediate communities? Perhaps more important, how can we imagine and create new technologies with local communities? In Designing Publics, Christopher Le Dantec explores these questions by designing technologies with the urban homeless. Drawing on a case study of the design of a computational infrastructure in a shelter for homeless women and their children, Le Dantec theorizes an alternate vision of design in community contexts.

Focusing on collective action through design, Le Dantec investigates the way design can draw people together on social issues and create and sustain a public. By “designing publics” he refers both to the way publics arise out of design intervention and to the generative action publics take—how they “do design” as they mobilize and act in the world. This double lens offers a new view of how design and a diverse set of design practices circulate in sites of collective action rather than commercial production.

About the Author
Christopher A. Le Dantec is Assistant Professor of Digital Media in the School of Literature, Media, and Communication at Georgia Institute of Technology.

Parution en septembre 2016, MIT Press.

En savoir plus

Journal of Visual Culture: dossier spécial Internet Memes, Décembre 2014; 13 (3)

Pour comprendre le succès du GRUMPY CAT, des CHUCK NORRIS FACTS OU du HARLEM SHAKE…

Edited by: Laine Nooney and Laura Portwood-Stacer

3.cover

Laine Nooney and Laura Portwood-Stacer, One Does Not Simply: An Introduction to the Special Issue on Internet Memes

Peter Lunenfeld, Barking at Memetics: The Rant That Wasn’t

Lisa Nakamura, ‘I WILL DO EVERYthing That Am Asked’: Scambaiting, Digital Show-Space, and the Racial Violence of Social Media

Patrick Davison, Because of the Pixels: On the History, Form, and Influence of MS Paint

Jason Eppink, A brief history of the GIF (so far)

Kate Brideau and Charles Berret, A Brief Introduction to Impact: ‘The Meme Font’

Nick Douglas, It’s Supposed to Look Like Shit: The Internet Ugly Aesthetic

Limor Shifman, The Cultural Logic of Photo-Based Meme Genres

An Xiao Mina, Batman, Pandaman and the Blind Man: A Case Study in Social Change Memes and Internet Censorship in China

Tim Hwang and Christina Xu, ‘Lurk More’: An Interview with the Founders of ROFLCon

Jonathan L Zittrain, Reflections on Internet Culture

 

Le péché originel du pop-up

« L’homme qui a inventé les publicités en pop-up s’excuse.
Ethan Zuckerman est tout penaud. Cet activiste web américain présente aux internautes ses excuses pour avoir inventé ce qu’il appelle lui-même « le péché originel de l’Internet » : la fenêtre pop-up. Il explique sur le site du magazine The Atlantic qu’il n’avait pas de mauvaises intentions au départ ». Lire la suite de l’article de  Lélia de Matharel – Publié le 18 août 2014 sur L’Usine Digitale).Voir l’article « The Internet’s Original Sin » de  du 14 août 2014 dans The Atlantic.