Musées du futur ? Numérique et médiations

Journées d’étude organisées les 19-20 novembre 2015 par le Centre François Viète, Epistémologie, Histoire des sciences et des techniques (EA 1161), Université de Nantes, sous la direction de Béatrice Hébuterne et Jean-Louis Kerouanton.

Avec la participation du projet interdisciplinaire « Culture, Patrimoine, Création, Technologie numérique », Université de Nantes

Amphithéâtre du Muséum d’histoire naturelle de Nantes, 12 rue Voltaire – 44000 Nantes

Voir le programme

AAC séminaire du GIS M@rsouin

Chaque année en mai, le séminaire du GIS M@rsouin rassemble des chercheurs qui partagent un intérêt commun pour les bouleversements opérés par le numérique dans nos sociétés. Ces réflexions mobilisent les chercheurs confirmés et débutants dans une démarche résolument interdisciplinaire. Les différents axes du séminaire abordent l’ensemble des thématiques de recherche permettant de rendre compte de la façon dont les pratiques numériques transforment les sociabilités, les rapports de pouvoir, les territoires, les manières de travailler, d’apprendre, de créer, de partager.

pageHeaderTitleImage_fr_CA

Voir l’appel

CfP Memory, Commemoration and Communication: Looking Back, Looking Forward (IAMCR 2016)

Capture d’écran 2015-11-10 à 23.30.47

 

 

The Call for Proposals for the 2016 conference of the International
Association for Media and Communications – IAMCR’s 2016 – is now
published on the conference website at http://iamcr.org/leicester2016

The conference will be held from 27 -31 July 2016 in Leicester, UK.
The deadline to submit abstracts is *midnight GMT on 15 February 2016*.
The individual CfPs of IAMCR’s sections and working groups are also
online.

Les informaticiennes, de la dominance de classe aux discriminations de sexe (Isabelle Collet)

Les femmes sont actuellement minoritaires dans la discipline informatique. Toutefois, elles sont tout de même suffisamment nombreuses pour qu’on ne puisse pas les considérer comme des exceptions. Se saisissant de l’idéologie de l’universel républicain qui leur promet l’égalité entre les sexes, les informaticiennes ne se voient pas comme des pionnières. C’est d’autant plus vrai que l’histoire de la discipline nous montre que leur représentation a fortement diminué depuis les années 70. Souvent issues des classes sociales aisées, en position scolaire haute, elles se considèrent comme tout à fait à leur place en informatique. En outre, les représentations genrées de la discipline autorisent une certaine latitude d’interprétation : l’informatique sort du cadre de la représentation classique ce qu’est un métier traditionnellement masculin.

A l’école, elles peuvent occulter le sexisme tant que leurs résultats sont suffisamment bons. Mais une fois confrontées à une forte concurrence professionnelle, elles ne savent pas décrypter les signaux des rapports sociaux de sexe et réagissent par une auto-accusation à un système qui les discrimine.

Isabelle Collet est informaticienne de formation. Elle a soutenu en 2005 un doctorat en sciences de l’éducation à l’Université Paris-Ouest Nanterre La Défense sur « La masculinisation des études d’informatique ». Elle est maintenant Maître d’enseignement et de recherche sur les questions de Genre et éducation à la section des sciences de l’éducation de l’Université de Genève. Elle a publié en 2006 « L’informatique a-t-elle un sexe ? » aux éditions L’Harmattan qui a reçu un prix de l’Académie Française des sciences morales et politiques.
Après avoir beaucoup travaillé sur la question du genre dans les sciences et techniques, elle explore maintenant les questions de mixité à l’école, en particulier la mise en œuvre d’une co-éducation entre garçons et filles dans toutes les disciplines scolaires.

Organisé dans le cadre du Colloquium d’informatique de l’UPMC Sorbonne Universités cet exposé aura lieu :

Mardi 24 Novembre 2015 à 18h
Amphi 25
Université Pierre et Marie Curie (Campus Jussieu)
4, place Jussieu
Paris Vème (métro Jussieu)Un cocktail ouvert à tous est prévu à 17h15 en prélude à la conférence.

Séminaire 2015-2016 : « Image du savoir pratique. L’informaticien et le médecin dans les récits de fiction populaires contemporains ».

Le thème de l’année est  » Institutions et déviances. » Programme 2015/2016

Les séminaires ont lieu à la MISHA, 5, rue de Général Rouvillois, 67000 Strasbourg.

Pour tout renseignement : catherine.allamelraffin@unistra.fr

220px-Le_Geek_(Geektionnerd)Le_Nerd_(Geektionnerd)

220px-La_Geekette_(Geektionnerd)

Le Geek, Le Nerd et la Geekette (Geektionnerd) CC BY-SA 3.0, Simon « Gee » Giraudot http://geektionnerd/net/

Du Minitel au Web: enjeux économiques et de régulation (décennies 1980 et 1990)

Capture d’écran 2015-11-03 à 11.18.09La deuxième séance du séminaire Etat, entreprises et marchés se tiendra le vendredi 6 novembre de 11h à 13 h,  au 190/198 avenue de France, RDC salle 2, et aura pour objet: « Du Minitel au Web: enjeux économiques et de régulation (décennies 1980 et 1990) » par Valérie Schafer (ISCC, CNRS/Paris-Sorbonne/UPMC).

Séminaire Outils socio-informatiques. Méthodes numériques pour l’analyse des dynamiques collectives

Ce séminaire méthodologique est consacré aux aspects épistémologiques et pratiques de la constitution et du traitement de corpus de textes et d’entretiens à l’aide d’instruments logiciels dédiés. Organisé comme un lieu d’apprentissage aux enquêtes, individuelles et collectives, appuyées par l’analyse de matériaux numérisés, il sera principalement orienté vers des recherches liées à la sociologie des controverses mais, au fil des séances, toutes sortes de matériaux d’enquête, plus composites ou hétérogènes, seront abordés, au croisement des traitements quantitatifs et qualitatifs. D’une manière générale, ce séminaire fonctionnera comme un atelier collaboratif dans l’esprit des humanités numériques (digital humanities).

Parmi les multiples cadres et outils d’analyse disponibles, l’accent sera mis sur les modèles narratifs et argumentatifs les plus pertinents pour les sciences sociales. On rappellera sur ce point que le rapprochement des questions de temporalité et des formes d’argumentation est une des originalités du style d’enquête proposé – en résonance avec les travaux récents en sociologie pragmatique des controverses. Une attention particulière sera donc portée aux opérateurs de reconfigurations, aux épreuves marquantes ou turning points, par lesquels évoluent les jeux d’acteurs et d’arguments engagés dans les dynamiques publiques.

Techniquement parlant, le séminaire se concentrera essentiellement sur Prospéro et son environnement logiciel, ainsi que leurs associations possibles avec d’autres instruments (Alceste, Gephi, IRaMuTeQ, NVivo, Pajek, R, Réseau-Lu, mais aussi les outils modulaires du web). Le logiciel Marlowe, sociologue et chroniqueur numérique, participera aux échanges via son site Web. Conçu dans une démarche pragmatiste, ce recours aux instruments aura pour corollaire la mise en discussion des formes de problématisation et de construction des objets et méthodes de recherche. Autrement dit, au-delà de l’apprentissage de routines ou de procédures logicielles, on insistera sur les opérations critiques nécessaires à l’aboutissement de toute logique d’enquête.

Le lundi de 15 h à 17 h, du 2 novembre 2015 au 8 février 2016, à l’EHESS, au 105 bd Raspail à Paris, salle 3.

Programme
Continuer la lecture

CfP Africa Human Computer Interaction (HCI) Conference

“Building Bridges, Breaking Barriers”, 21st – 25th November 2016 – Nairobi, Kenya

Africa Human Computer Interaction (HCI) Conference, in-Cooperation with ACM SIGCHI

voir http://africhi.net

voir http://africhi.net

The inaugural African Human Computer Interaction Conference (AfriCHI) will take place in beautiful Kenya, between  21st and 25th November 2016. AfriCHI will be hosted by the University of Nairobi. The aim of AfriCHI is to widen the international participation of Africans in the practise and study of Human Computer Interaction (HCI) and Interaction Design, and to advance HCI by increased awareness of designs, tools, inventions, methods, theories and pedagogies for creating or using technology in Africa. AfriCHI’16 is organised in co-operation with the Association of Computer Machinery’s Special Interest Group for Computer Human Interaction, ACM SIGCHI, by a pan-African team, and has the theme: Kujenga madaraja, kubomoa vizuizi or Building Bridges, Breaking Barriers.

AfriCHI’16 is for anyone interested in people’s interactions with digital technology or media, who is African, based in Africa, or undertakes/wants to work on projects in Africa or with Africans. We welcome practitioners, professionals, scholars and students in all fields and traditions that consider interactions with digital technology. This includes not only designers, engineers or analysts of software, hardware and media (e.g. user experience or mobile application designers, information architects, usability experts etc.), but also educators in all aspects of digital life; researchers in all disciplines; change-makers, planners and managers in all sectors including government, NGOs and industries; entrepreneurs, artists, activists; and elders in grassroots/creative collectives.

Continuer la lecture