Chercher avec / dans les archives du web

Le séminaire transdisciplinaire de l’École doctorale ED 139 “Connaissance, langage, modélisation” de Paris Nanterre, accueillera pour sa 4e séance intitulée Chercher avec / dans les archives du web :

  • Claude Mussou (cheffe du service Inathèque – Direction déléguée aux Collections à l’Ina
  • Valérie Schafer (chargée de recherche à l’Institut des sciences de la communication (ISCC), Docteure HDR en histoire, spécialiste de l’histoire des réseaux de télécommunication, lauréate du Prix de l’Inathèque).
Quelle que soit leur discipline, les travaux de recherche s’appuient de plus en plus sur des ressources en ligne. Mais le Web est un environnement instable, où le recours à la source n’est jamais assuré de façon pérenne. La constitution d’une archive institutionnelle, garantissant à tous les chercheurs un même accès aux contenus publiés, est donc un enjeu majeur, interrogeant la co-construction de la recherche et de ses conditions d’exercice.

Pour aborder cette question, la séance :

  1. présentera les archives du Web : comment sont-elles constituées, selon quels principe, avec quelles contraintes ?
  2. expliquera aux chercheurs comment ils peuvent travailler avec ces ressources : selon quelles modalités d’accès, avec quels outils de recherche, pour quels types de projets ?…
  3. présentera quelques exemples concrets, mettant en évidence la collaboration entre des chercheurs et l’équipe du dépôt légal du web à l’Ina – ingénieurs, documentalistes et responsables de la politique de l’institution – pour l’élaboration simultanée des outils et des questions de recherche (notamment autour d’un projet sur les attentats de Paris vus à travers Twitter).
Mardi 28 février, 16h30 – 18h30 (accueil à partir de 16h)
Université Paris Nanterre
Bâtiment A, salle A 304
RER A Nanterre université

Lire la suite

Digital Social Memory: Privacy, Ethics, and Representation in Digital Preservation

This conference will convene a diverse range of experts in various facets of digital social memory for an afternoon of case-studies and conversations addressing the implications of Webrecorder’s model for the web archiving field and for digital social memory as a whole. This program is organized by Michael Connor, Artistic Director, Rhizome, with Aria Dean, Assistant Curator, Rhizome.

 

Séminaire Epistémologie et pratique des humanités numériques

A Graph of 1.000 vertices / 14.116 edges, showing clear clusters. Source: Grandjean Martin (2015) GEPHI - Introduction to Network Analysis and Visualization CC BY-SA 4.0

A Graph of 1.000 vertices / 14.116 edges, showing clear clusters. Source: Grandjean Martin (2015) GEPHI – Introduction to Network Analysis and Visualization
CC BY-SA 4.0

Seconde édition du séminaire #EPHN2017, organisé par Claire Bourhis-Mariotti (Paris 8), Suzanne Dumouchel (Dariah) et Lauric Henneton (UVSQ) avec la participation de Laurent Chatel (Paris 4).

Il se tiendra le vendredi de 10h à 12h, une fois par mois, à l’INRIA (2 rue Simone Iff, 75012 Paris), sauf séance du 21 avril à l’Université Paris Sorbonne (Maison de la Recherche, 28, rue Serpente, 75006 Paris).
 
Le séminaire s’attachera à explorer le paysage épistémologique des HN telles qu’elles sont pratiquées tant au niveau individuel que collectif, tant en France qu’à l’étranger ou dans le cadre de projets internationaux. Dans une perspective interdisciplinaire, chaque séance du séminaire s’appuiera sur des études de cas visant à explorer les enjeux épistémologiques des HN. Les interventions peuvent prendre en compte le questionnement initial qui fait naître le projet, la mise en œuvre d’un outil pertinent, les différentes contraintes et les procédés de valorisation notamment. Chaque présentation sera ensuite discutée par un intervenant avant de donner la parole à la salle. Des comptes rendus de ces séances seront régulièrement publiés sur le blog https://movi.hypotheses.org/120. Vous pouvez y retrouver les comptes rendus des séances de l’année précédente.
 
13 janvier :  Sean Takats (George Mason University, Virginia). 
“Vers une nouvelle figure du chercheur ? »
A partir de l’expérience d’un usager de divers outils humanités numériques (Zotero, PressForward et Tropy), il s’agira de proposer une analyse épistémologique des pratiques en humanités numériques dans la recherche en sciences humaines et sociales, et notamment de s’interroger sur l’évolution de la pratique du chercheur, et donc de son domaine de compétences et d’expertise, et de son métier, avec le développement des humanités numériques.
Discutant : Frédéric Clavert (Université de Lausanne)
 
24 février :  Andrea Del Lungo (Université de Lille 3)
« Le projet d’édition numérique eBalzac »
Le projet d’hypertexte balzacien Phœbus a été retenu et financé par l’ANR pour la période 2016-2019. Porté par l’équipe Alithila de l’université Lille 3 (sous la responsabilité d’Andrea Del Lungo), en collaboration avec le Laboratoire d’Informatique de Paris 6 (Jean-Gabriel Ganascia) et l’équipe Celff 16-21 de Paris 4 (Pierre Glaudes), le projet a l’ambition de créer une édition hypertextuelle en ligne de La Comédie humaine, signalant les sources, les citations, les réemplois, les homologies et les co-occurrences lexicales en relation à un vaste corpus de textes contemporains ou antérieurs.
 
Discutant : Emmanuelle Morlock, Marie Dupond 
 
24 mars :  Marianne Reboul (Université Paris Sorbonne)
« Technologies for better human learning and teaching”
Présentation du projet H2020-ICT-2015 (en attente de validation) : Technologies for better human learning and teaching, SMILE project : Projet européen visant à l’étude de corpus (l’Odyssée d’Homère et Oedipe Roi de Sophocle) dans les lycées et le supérieur par la réalité augmentée (11 partenaires européens).
Discutant : Fatiha Idmhand  (Univ. de Poitiers) et Thomas Lebarbé (Univ. de Grenoble Alpes)

Lire la suite

Enjeux et méthodes des analyses de données quantitatives et qualitatives

Journée d’étude du 27 janvier 2017, co-organisée par les laboratoires ELICO, Marge, et Hisoma, avec le soutien de l’URFIST de Lyon et de l’ED 485 EPIC, à Lyon, à l’Amphithéatre de la Maison Internationale des Langues et de la Culture, 35 rue Raulin, 69007 Lyon.

L’inscription est possible ici :
https://framadate.org/32tso4uUvZwIbZNk

Benutzer:DL5MDA CC BY-SA 3.0

Benutzer:DL5MDA
CC BY-SA 3.0

Programme

8h30-9h00 : café d’accueil des invités et du public

9H00- 9h15 – Présentation de la journée : Orélie Desfriches Doria

Matinée : Modération Orélie Desfriches Doria (ELICO)

9h15-30h – Introduction de la journée: « Introduction générale aux méthodes quantitatives/qualitatives et leurs possibilités de mise en complémentarité » (Christian Cote- MARGE)

9h30 h- 10h30- Christophe Lejeune (Chercheur Invité, Université de Liège) : « Analyser des contenus, des discours ou des vécus. Recherches (qualitatives) spécifiques ou conciliables ? »

11h -11h30 – Adrian Staii (ELICO) : « Enjeux des analyses qualitatives et quantitatives » (titre provisoire)

11h30 – 12h00 – Cherifa Boukacem-Zeghmouri (ELICO) et Thierry Lafouge (ELICO) : « Une courte histoire méthodologique de l’impact des articles scientifiques »

12H00h-12h30 – Laurence Mellerin (HISOMA) : « Complémentarité des approches quantitatives et qualitatives dans Biblindex, index des citations bibliques chez les Pères de l’Eglise »

Déjeuner

Après-midi : Modération Mabrouka El Hachani (ELICO)

14h00-15h00 – Milad Doueihi : titre à venir –

15h00 – 15h45 – Aurélien Bénel : « Herméneutes et algorithmes : La sémantique du Web à l’épreuve de l’analyse qualitative »

16h15 – 16h 45 – Michèle Brunet (HISOMA) : « De l’analyse au balisage des textes, revisiter la modélisation sous-jacente à toute édition de corpus de sources anciennes »

16h45 – 17h15 –Julia Bonaccorsi (ELICO) : « Planches, tables et cadres : questions posées par les pratiques d’analyse qualitative de corpus iconographiques en contexte numérique »

Synthèse et clôture de la journée

voir https://lyonqualitatif.wordpress.com/

Web domains workshop (Aarhus, december 2016)

Quelques outils, présentations, pistes déjà disponibles …

 

Workshop on National Webs

December 8-9, 2016, Aarhus University and the State Library, Denmark

Thursday 8 December

10:15-10:45 Analysing national webs — why and what? by Niels Brügger, Aarhus University

10:45-11:15 Studying the web in the shadow of Uncle Sam: The difficult case of the Canadian web sphere by Ian Milligan, The University of Waterloo

11:15-11:45 Webarchiving before the web archive: how to reconstruct and save the national Dutch web using historical methods by Kees Teszelszky, Nationale Bibliotheek van Nederland

11:45-12:15 Cultural Heritage Cluster — a HPC for studying cultural heritage Big Data by Per Møldrup-Dalum, the State Library

113:15-13:45 Profiling National Webs by Courtney C. Mumma, The Internet Archive

13:45-14:15 Probing the Danish Web Domain 2005-2015 by Janne Nielsen, Ditte Laursen, Ulrich Have, Aarhus University & The Royal Library

14:15-15:00 Tour at the State Library — the tower and the Netarkivet servers

15:30-16:00 The Colors of the National Web — the color histogram of the .yu domain (hands-on) by Anat Ben-David, The Open University of Israel

Friday 9 December

10:00-10:30 Understanding Euroscepticism Through the Lens of Big-Data by Federico Nanni, The University of Bologna and the University of Mannheim

10:30-11:00 Towards a national web in a federated country: a Belgian case study by Sally Chambers, DARIAH-BE, Ghent University

11:30-12:00 Kosovo on the Web: A national web history of a country without a domain, by Anat Ben-David, The Open University of Israel

12:00-12:30 Exploring and mapping the «French Web» of the 90s: between close and distant reading, small and big data by Valérie Schafer, The French National Center for Scientific Research

13:30-14:00 Negotiating the archives of UK web space by Jane Winters, University of London

14:00-14:30 The Nation Is In The Network – Locating National Museums Online by Rebecca Kahn, King’s College London & Alexander von Humboldt Institute for Internet and Society

14:30-15:00 Understanding the limitations of the ccTLD as a proxy for the national web:lessons from cross-border religion in the Northern Irish web sphere by Peter Webster, Webster Research and Consulting

15:30-16:00 A national and trans-national Web Trend Index — why and how? by Niels Brügger, Aarhus University

Cfp – Computer Networks Histories : local, national and transnational perspectives

International Conference – Call for papers
14-15 December 2017 – Lugano Switzerland

Aims and scope
Recently several works in the fields of Internet Studies, Science and Technology Studies and Media Studies have stressed the importance of early local, national and transnational computer networks histories for a deeper understanding of technological and social change in contemporary societies.
This 2-days conference has a triple aim.
First, gathering scholars and researchers from a variety of disciplines working on theoretical and empirical analysis of computer networks histories.
Second, providing a wide perspective on these histories, including case studies from Asia, Africa, Latin America and Oceania and including international organizations dealing with the control and management of networks: this interdisciplinary and international debate could be useful to compare worldwide experiences and to provide new frames on this topic.
Third, the conference aims to develop new frameworks and a space of discussion on the historical role of computer networks, representing the starting point of an international community of scholars.

Potential topics may include, but are in no way limited to, the following:
The origins and development of computer networks under a local, national, international or transnational perspective;
Political, economic and cultural representations of computer networks in Western or/and Eastern cultures;
Comparative analysis of early and late networks;
Physical infrastructures and materiality of computer networks;
The political economy of national digital infrastructures;
Histories of the digitalization of analogic networks;
The history of failed and forgotten computer networks projects;
The influence of early computer networks on the development of the Internet and of the World Wide Web;
The cultural and social history of computer networks communities (e.g. communitarian networks, academic networks, professional networks, civic networks).

All the authors are invited to send an abstract of a max 500 words and a short bio by February 28, 2017 to nethistories@gmail.com
All invited speakers interested in publish their papers in the journal revue Histoire et Informatique will be asked to send a paper of max 5000 words by October 31 2017.

Conference and venue
The 2-days conference will take place in Lugano, Switzerland, hosted by the Faculty of Communication Sciences of USI – Università della Svizzera italiana (http://www.usi.ch/). The organizing committee comes from a collaboration between the Institute of Media and Journalism (IMeG) of USI and the Association Histoire & Informatique Suisse of Bern (https://www.infoclio.ch/en).Travel grants will be available for participants without access to other financial resources (please attach the motivation and an estimate of the needed budget to your proposal).

Keynote speakers
Prof. Hu Yong (Peking University’s School of Journalism and Communication)Prof. Benjamin Peters (University of Tulsa, Department of Communication and affiliated fellow at the information Society  Project at Yale Law School)unknown

Retrouver l’appel en PDFF cfp_computer-networks-histories

Décoder des codes

Séminaire annuel du Carism 2016-2017, en partenariat avec l’ISCC, organisé par Cécile Méadel, Francesca Musiani et Guillaume Sire

seminaire-carism-2016-17-argumentaire

La première séance aura lieu le mardi 6 décembre 2016 en salle 315, de 17h à 19h et accueillera Laurent Bloch, chercheur en cyberstratégie, membre de l’Institut de l’économie.

Lieu : Université Panthéon-Assas / 92 rue d’Assas, 75 006 Paris – Salle 315 – 3e étage.
Métros Vavin et Notre-Dame-des-champs.
RER Luxembourg (sortie Auguste Comte).

L’accès aux séances du séminaire est ouvert à tous et gratuit sous condition d’inscription en avisant l’adresse carism@u-paris2.fr