« L’imaginaire du « grand public » au tournant du Web (1993-1997) »,

Camille Paloque-Berges, « L’imaginaire du « grand public » au tournant du Web (1993-1997) »Revue française des sciences de l’information et de la communication[En ligne], 7 | 2015, mis en ligne le 05 octobre 2015, consulté le 30 décembre 2015. URL : http://rfsic.revues.org/1478

Résumé:

De quelle manière les utilisateurs « experts », impliqués dans le développement d’Internet, contribuent-ils à façonner l’idéal type des nouveaux publics sur les réseaux (qu’il s’agisse des « publics participatifs » ou du « grand public » de consommateurs des médias en réseaux) ? En quoi cela implique-t-il une médiation propre à la transmission des savoirs techniques sur et à propos d’Internet ? Situant notre observation dans un moment de transition technologique, politique et économique d’Internet (1993-1997), cet article se base sur l’étude des discussions de groupes d’informaticiens sur Usenet, l’ancêtre des réseaux socionumériques, et leurs interactions avec les néophytes en matière de connaissances techniques sur l’usage des réseaux. Trois figures de la médiation des savoirs d’usage de l’informatique en réseau se dégagent à cette observation : la régulation des conflits dans la sociabilité en ligne, la transmission des savoir-faire, et la mobilisation sur des questions sociétales posées aux technologies Internet. Médiations informelles aux causes et effets ambivalents, elles illustrent une série de crises générées par des prises de conscience critiques qui ont marqué le paysage des réseaux de communication autour de la notion de « grand public ».