Somms-nous auteurs de nos vies numériques ? (3 décembre, UNIL)

Avec la participation d’Olivier GLASSEY (UNIL, Faculté des sciences sociales et politiques), Solange GHERNAOUTI (UNIL, Faculté des HEC), Frédéric KAPLAN (EPFL, DHLAB), Isaac PANTE (UNIL, Faculté des lettres)
Modération : Alain KAUFMANN (UNIL, Interface sciences – société)

Cette table ronde, qui marque la fin d’un cycle de formation HEP-UNIL consacré à la question de l’auteur et de l’autorité dans la culture digitale, se propose d’interroger les effets des médias digitaux et objets connectés sur la sphère privée et les pratiques auctoriales. En particulier, les deux aspects suivants seront explorés par les intervenants :

D’une part, comment se dessine la frontière entre vie publique et vie privée à l’ère du numérique et des objets connectés? La connectivité représente-t-elle une menace pour les libertés individuelles ? Qu’advient-il des données personnelles que nous livrons plus ou moins (in)volontairement via Internet? Qui sont les acteurs / auteurs concernés, intervenant aux différents stades de la production d’un objet numérique, et comment se partagent-ils la maîtrise des contenus ? Nos traces numériques sont infinies : est-ce que tout dire, c’est au fond ne rien raconter ? La multiplicité des traces assure-t-elle par contre coup une certaine discrétion ?
D’autre part, de quelle manière les médias numériques modifient-ils nos pratiques auctoriales? Ecrit-on de la même manière sur un écran de smartphone, un clavier ou sur une feuille de papier? Peut-on conserver la conception d’un auteur maître de son travail, ou celui-ci est-il fortement influencé par le média ? Jusqu’à quel point?

Jeudi 3 décembre 2015, 18h30-20h30, Entrée libre
Université de Lausanne, bâtiment Amphimax, salle 415, métro M1 UNIL-Sorge
Plan d’accès: http://www.unil.ch/acces/page36432_fr.html