AAC: « La toile négociée » + Varia (French Journal For Media Research)

La Toile fonctionne grâce à un écheveau de langages de programmation, de protocoles, de logiciels et de normes techniques. Le réseau coordonne dans l’espace et le temps les actions d’une multitude d’acteurs. Leurs intérêts peuvent être contraires et, quand bien même ils convergeraient, ne peuvent être conciliés sans que des concessions soient faites concernant ces langages, ces protocoles, ces logiciels et ces normes permettant à la Toile de fonctionner. Il n’y a pas de communication sans interdépendance, et pas d’interdépendance sans compromis.

La Toile — ce qu’elle est et ce qu’elle fait — est sans cesse négociée. Dès lors, les sciences sociales ne peuvent s’en saisir qu’à condition de déplier analytiquement les controverses dont sa matérialité et ses fonctionnalités font l’objet. Identifier les intérêts et décrypter les projets qui, bon gré mal gré, façonnent le réseau, c’est comprendre la Toile elle-même, non pas comme un état stable et réifié mais comme la confrontation dynamique et réticulaire de velléités plus ou moins conciliables, plus ou moins conciliées.

Que se passe-t-il dans les arènes de négociation institutionnelles (IETF, W3C, ICANN) ? Quelles ententes et quelles résistances ont lieu en marge de ces arènes ? Quel rôle les Etats jouent-ils ? A quel point certaines multinationales décident-elles de ce qu’il sera possible de faire, et comment, en imposant leurs propres projets et en défendant leurs intérêts ? Comment les conditions et les modalités d’action sont-elles négociées ? Quels compromis ? Quelles contestations ? Quelles montées en généralité ? Quelles résistances ? Quelles réappropriations ? Quels détours et quels détournements ?

Ce numéro est l’occasion de rassembler des travaux empiriques, mais aussi des propositions théoriques et méthodologiques, s’inscrivant à la croisée des Sciences de l’information et de la communication et des «Technology studies » dans le but d’expliquer très concrètement comment la matérialité et les fonctionnalités de la Toile sont négociées, et de proposer des outils théoriques et méthodologiques permettant de déployer les chaînes de médiation propres au web.

Coordination : Guillaume Sire

Dates importantes

Les contributions sont à envoyer à Guillaume Sire (guillaumesire@gmail.com) et à French Journal for Media Research(frenchjournalformediaresearch@gmail.com) avant le 1er mars 2016. Elles seront évaluées par un comité de pairs en double aveugle.

  • Envoi de l’article intégral :     1er mars 2016
  • Notification des résultats :     1er mai 2016
  • Envoi de l’article sous sa forme définitive : 1er juin 2016

Thèmes

Les propositions d’article peuvent s’inscrire dans l’une des thématiques suivantes, la liste n’étant pas exhaustive :

  • Algorithmes
  • Censure
  • Données
  • Formats ouverts/fermés
  • Gouvernance d’Internet
  • Infrastructures
  • Interopérabilité
  • Langages de programmation
  • Logiciels
  • Normes
  • Peer-to-peer
  • Piratage
  • Protocoles
  • Spam

Consignes aux auteurs
L’article doit compter 11 000 mots maximum. Il doit impérativement suivre les instructions aux auteurs de la revue 
Site web de French Journal for Media Research