Entretien avec Jean-Jacques Peyraud (1/3)

Le 3 mars 2017 nous sommes partis à la découverte des coulisses de la rubrique hebdomadaire du Soir 3 dédiée aux réseaux de 1996 à 1999, créée et animée par Jean-Jacques Peyraud. L’ancien journaliste revient sur cette aventure télévisuelle pionnière. Outre le caractère pédagogique de cette séquence, qui fait découvrir la Toile aux Français et dont nous avons exploré les coulisses (techniques, organisationnelles, etc.), J-J. Peyraud nous livre également l’histoire du site Web créé pour la chaîne au même moment et qu’il anime et alimente, et partage avec nous ses souvenirs et son regard sur le rapport entre télévision et diffusion d’Internet et du Web dans les années 1990.


Séquence du 19 décembre 1996, rencontre avec le Père Noël. (Archives INA, Soir 3)

Entretien avec Jean-Jacques Peyraud 2/3

Deuxième partie de notre entretien avec Jean-Jacques Peyraud, ancien journaliste à France 3, qui de 1996 à 1999 anime une rubrique hebdomadaire au JT dédiée aux réseaux, mais aussi le site de la chaîne.

Pour retrouver tous les textes de sa rubrique, intitulée Réseaux puis Sur le Net, voir les archives de l’émission qu’il a constituées.

The Web as History

Sommaire:

Introduction: The Web as History by Ralph Schroeder and Niels Brügger

PART ONE: THE SIZE AND SHAPE OF WEB DOMAINS

  1. Analysing the UK web domain and exploring 15 years of UK universities on the web – Eric T. Meyer, Taha Yasseri, Scott A. Hale, Josh Cowls, Ralph Schroeder and Helen Margetts
  2. Live versus archive: Comparing a web archive to a population of web pages – Scott A. Hale, Grant Blank and Victoria D. Alexander
  3. Exploring the domain names of the Danish web – Niels Brügger, Ditte Laursen and Janne Nielsen

PART TWO : MEDIA AND GOVERNMENT

  1. The tumultuous history of news on the web – Matthew S. Weber
  2. International hyperlinks in online news media -Josh Cowls and Jonathan Bright
  3. From far away to a click away: The French state and public services in the 1990s – Valérie Schafer

PART THREE:  CULTURAL AND POLITICAL HISTORIES

  1. Welcome to the web: The online community of GeoCities during the early years of the World Wide Web – Ian Milligan
  2. Using the web to examine the evolution of the abortion debate in Australia, 2005–2015 159 – Robert Ackland and Ann Evans
  3. Religious discourse in the archived web: Rowan Williams, Archbishop of Canterbury, and the sharia law controversy of 2008 – Peter Webster
  4. ‘Taqwacore is Dead. Long Live Taqwacore’or punk’s not dead? : Studying the online evolution of the Islamic punk scene -Meghan Dougherty
  5. Cultures of the UK web – Josh Cowls
  6. Coda: Web archives for humanities research – some reflections  – Jane Winters

Reading the Comments

Joseph M. Beagle, Reading the Comments. Likers, Haters, and Manipulators at the Bottom of the Web, The MIT Press, 2015.

Online comment can be informative or misleading, entertaining or maddening. Haters and manipulators often seem to monopolize the conversation. Some comments are off-topic, or even topic-less. In this book, Joseph Reagle urges us to read the comments. Conversations “on the bottom half of the Internet,” he argues, can tell us much about human nature and social behavior.

Reagle visits communities of Amazon reviewers, fan fiction authors, online learners, scammers, freethinkers, and mean kids. He shows how comment can inform us (through reviews), improve us (through feedback), manipulate us (through fakery), alienate us (through hate), shape us (through social comparison), and perplex us. He finds pre-Internet historical antecedents of online comment in Michelin stars, professional criticism, and the wisdom of crowds. He discusses the techniques of online fakery (distinguishing makers, fakers, and takers), describes the emotional work of receiving and giving feedback, and examines the culture of trolls and haters, bullying, and misogyny. He considers the way comment—a nonstop stream of social quantification and ranking—affects our self-esteem and well-being. And he examines how comment is puzzling—short and asynchronous, these messages can be slap-dash, confusing, amusing, revealing, and weird, shedding context in their passage through the Internet, prompting readers to comment in turn, “WTF?!?”

En savoir plus

Chercher avec / dans les archives du web

Le séminaire transdisciplinaire de l’École doctorale ED 139 “Connaissance, langage, modélisation” de Paris Nanterre, accueillera pour sa 4e séance intitulée Chercher avec / dans les archives du web :

  • Claude Mussou (cheffe du service Inathèque – Direction déléguée aux Collections à l’Ina
  • Valérie Schafer (chargée de recherche à l’Institut des sciences de la communication (ISCC), Docteure HDR en histoire, spécialiste de l’histoire des réseaux de télécommunication, lauréate du Prix de l’Inathèque).
Quelle que soit leur discipline, les travaux de recherche s’appuient de plus en plus sur des ressources en ligne. Mais le Web est un environnement instable, où le recours à la source n’est jamais assuré de façon pérenne. La constitution d’une archive institutionnelle, garantissant à tous les chercheurs un même accès aux contenus publiés, est donc un enjeu majeur, interrogeant la co-construction de la recherche et de ses conditions d’exercice.

Pour aborder cette question, la séance :

  1. présentera les archives du Web : comment sont-elles constituées, selon quels principe, avec quelles contraintes ?
  2. expliquera aux chercheurs comment ils peuvent travailler avec ces ressources : selon quelles modalités d’accès, avec quels outils de recherche, pour quels types de projets ?…
  3. présentera quelques exemples concrets, mettant en évidence la collaboration entre des chercheurs et l’équipe du dépôt légal du web à l’Ina – ingénieurs, documentalistes et responsables de la politique de l’institution – pour l’élaboration simultanée des outils et des questions de recherche (notamment autour d’un projet sur les attentats de Paris vus à travers Twitter).
Mardi 28 février, 16h30 – 18h30 (accueil à partir de 16h)
Université Paris Nanterre
Bâtiment A, salle A 304
RER A Nanterre université

Lire la suite

Le rendez-vous hebdomadaire du Soir3 avec la Toile

Pendant un peu plus de 3 ans, à partir d’avril 1996 et de manière hebdomadaire au cours du Soir3 de France3, une séquence réalisée par Jean-Jacques Peyraud permet aux Français de découvrir la Toile et ses ressources dans une  » rubrique réseaux », devenue ensuite « sur le Net ».
Les archives textuelles de l’émission sont disponibles ici et les vidéos peuvent être consultées à l’Ina.

Archivage de la Toile

Pour écouter l’émission (La méthode scientifique – France Culture)

« Comment transformer Internet en machine à remonter le temps ? (…) La Méthode scientifique a convié deux voyageurs temporels en la personne de Marin Dacos, directeur et fondateur d’OpenEdition, un projet d’humanités digitales pour lequel vous avez obtenu la médaille de l’innovation CNRS en 2016 et Frédéric Kaplan, directeur du laboratoire de la chaire d’humanités digitales à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne, et responsable de la Venice Time Machine dont nous parlerons dans quelques instants ».

 

Histoires de l’Internet et du Web

Qui a « inventé » Internet ? Qui détient les clés d’Internet ? Quelles sources, quels acteurs mettre en lumière pour composer une histoire de l’Internet et du Web qui rende compte de ses origines, trajectoires, tournants, évolutions, continuités ?
L’émergence d’Arpanet dans les années 1960, puis de l’Internet dix ans plus tard, est le produit d’un processus d’innovation de longue durée et non clos jusqu’à aujourd’hui, marqué par l’enchevêtrement de lignées sociotechniques et de réseaux d’acteurs hétérogènes.
À l’occasion des cinquante ans du lancement du projet Arpanet, des vingt-cinq ans du Web ou encore des vingt ans d’Internet Archive, et à travers une sélection de sources et de textes de recherche, cette anthologie cherche à donner un aperçu de la variété des acteurs, trajectoires, approches, méthodologies et écritures de l’histoire d’Internet et du Web. Organisée en trois parties qui tendent à dessiner une progression chronologique – d’Arpanet à Internet, puis de l’Internet des premiers adoptants à sa prise en considération par le politique et les premiers pas d’une gouvernance élargie, enfin du Web à sa démocratisation dans le grand public au début des années 2000, elle met en dialogue des approches techniques, économiques, sociales, culturelles, politiques, ou encore juridiques et offre une vision élargie d’une histoire qui ne s’écrit pas seulement aux et depuis les Etats-Unis mais connaît aujourd’hui un véritable dynamisme international.

Découvrir ce Living Book (2017) dirigé par Valérie Schafer et Alexandre Serres 

capture-decran-2017-01-05-a-11-38-09