Compte-rendu de la journée Attention(s) aux internautes

3702725

Attention(s) aux internautes
Des années 1990 à aujourd’hui. Des pop-up à l’économie de l’attention, du nommage aux profils, de la naissance du Web aux traces post-mortem.

 

Cette journée d’étude a permis, à travers sept interventions et les discussions qu’elles ont engendrées, d’explorer la question de l’attention dans les environnements numériques selon une perspective diachronique et interdisciplinaire. A l’instar de l’ouvrage collectif dirigé par Yves Citton sur L’Economie de l’attention (La Découverte, 2014), il s’agissait de saisir la notion dans sa dimension de « capitalisme attentionnel » mais aussi dans ses dimensions par exemple éthiques (le care, le fait d’être attentionné et pas seulement attentif).

Dans une première intervention intitulée « La construction de l’identité en ligne: enjeux et limites », Michel Marcoccia (Maître de conférences, Equipe Tech-CICO / Université de technologie de Troyes – CNRS) est revenu sur les apports et limites des travaux sur la CMC (Computer Mediated Communication) depuis les années 90 (du célébre dessin « Sur Internet personne ne sait que vous êtes un chien » de Peter Steiner paru dans le New Yorker en 1993 à Life on the Screeen de Shery Turkle en 1995), montrant comment ils ont accordé une place importante à la « construction de l’identité en ligne ». 587006

Il a mis en valeur en trois temps (La question de l’identité en ligne ; De l’internet des masques à l’internet des traces; La construction de l’identité en ligne par des adolescents) et à partir de quelques études de cas (notamment le site ados.fr) la manière dont les échanges en ligne donnent accès à de nombreux indices identitaires et les stratégies de mise en scène de soi, montrant le passage du « Sur Internet personne ne sait … » à « sur Internet vos métadonnées disent … ».

Capture d’écran 2015-05-21 à 10.53.25
Lire la suite

A tester : Hyphe (Medialab)

Hyphe est un outil développé par le Medialab de Sciences Po. Il fournit une méthode instrumentée pour la sélection de sites Web à des fins de création et d’organisation analytique de corpus ; il fournit en sus un moteur de recherche intégré. Une démo est disponible afin de tester sa prise en mains sur une interface Web.
hyphe

Méthodologie et outils pour l’analyse d’archives Web

Un échange intéressant sur le plan méthodologique a eu lieu il y a quelques jours sur la liste de l’Association of Internet Researchers (AOIR), relatif à la captation de données dans les archives Web de Internetarchive.org (à travers sa Wayback Machine) – consultable dans les archives de la liste sous le titre de fil de discussion « Using the Archive.org for data capture ». Le voici avec les différentes contributions jusqu’à aujourd’hui :

[Air-L] Using the Archive.org for data capture?   Dan Fielding

Se sont dégagés au cours de cet échange des éléments bibliographiques de référence pour la question, dont quelques uns sont rassemblés ici :

Lire la suite