Digital Social Memory: Privacy, Ethics, and Representation in Digital Preservation

This conference will convene a diverse range of experts in various facets of digital social memory for an afternoon of case-studies and conversations addressing the implications of Webrecorder’s model for the web archiving field and for digital social memory as a whole. This program is organized by Michael Connor, Artistic Director, Rhizome, with Aria Dean, Assistant Curator, Rhizome.

 

The vanishing Web

« If a sprawling Pulitzer Prize-nominated feature in one of the nation’s oldest newspapers can disappear from the web, anything can. “There are now no passive means of preserving digital information,” said Abby Rumsey, a writer and digital historian. In other words if you want to save something online, you have to decide to save it. Ephemerality is built into the very architecture of the web, which was intended to be a messaging system, not a library ».

Adrienne Lafrance, « Raiders of the lost Web« , The Atlantic, 14 octobre 2015.

The « Digital Dark Age » in debate …

Le Web Science and Digital Libraries Research Group revient sur la réaction aux propos de Vinton Cerf mettant en avant les risques d’un « Digital Dark Age » et les solutions qu’il conviendrait d’y apporter, tout en semblant ignorer l’existence des initiatives d’Internet Archive, celle menées nationalement par les institutions de conservation des archives du Web, celles de l’IIPC et bien d’autres.

Séminaire Archéologie des médias et histoire de l’art

Homemade Magnetic field picture generated using an old computer monitor and 2 strong 1 inch high-flat-Neodium magnets.  Bryan Holloway. Domaine public

Homemade Magnetic field picture generated using an old computer monitor and 2 strong 1 inch high-flat-Neodium magnets. Bryan Holloway. Domaine public

Le séminaire recevra notamment le 25 septembre 2015 Jussi Parikka. Outre ce très beau programme, nous vous recommandons la lecture de l’entretien de Camille Paloque-Berges et Barbara Turquier avec Jussi Parikka pour la revue Tracés. 

 

 

 

 

Camille PALOQUE-BERGES et Barbara TURQUIER, « Pour une archéologie des virus. Entretien avec Jussi Parikka », Tracés. Revue de Sciences humaines [En ligne], 21 | 2011, mis en ligne le 01 décembre 2013, consulté le 14 avril 2015. URL : http://traces.revues.org/5230 ; DOI : 10.4000/traces.5230

Institut national d'histoire de l'art, May 22 - November 27, 2015

Organisateurs
Larisa Dryansky, INHA / Université Paris-Sorbonne
Antonio Somaini, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
Riccardo Venturi, INHA


22 mai 2015 - Le temps profond des médias

Siegfried Zielinski, Universität der Künste Berlin
An Archaeology & Variantology of the Arts & Media

Arnaud Maillet, Université Paris-Sorbonne
Lunettes et nouvelles technologies


12 juin 2015 - Autour de Friedrich Kittler

Jeff Guess, École nationale supérieure d’arts Paris-Cergy Emmanuel Guez, 
ESAA
Kittler bot

Frédérique Vargoz, Université Grenoble 2
Les média, machines de chiffrement et de décryptage chez Friedrich Kittler

Pascal Rousseau, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Optical Brain


25 septembre 2015 - De l’archéologie à la géologie

Jussi Parikka, Winchester School of Art, University of Southhampton
Dig Deeper: From Media Archaeology to Geology

Vincent Normand, ECAL
Stéréoscopie, ontoscopie : l’économie moderne de la limite et la 
condition-média de l’œuvre d’art


23 octobre 2015 -Transmissions

Sean Cubitt, Goldsmiths, University of London
Media Archaeologies of Truth

Arnauld Pierre, Université Paris-Sorbonne
Contact. Lumière et langue du cosmos


27 novembre 2015 - Qu’est-ce que le numérique fait au visuel ?

Lisa Gitelman, New York University
The Media History of Word vs. Image: Some Current Concerns

Jacob Gaboury, Stony Brook University / Max Planck Institut, Berlin
The Computer is Not a Visual Medium: Archaeologies of the Digital Present
Institut national d’histoire de l’art
Salle Walter Benjamin
2, rue Vivienne
75002 Paris
Métro : Bourse ou Palais-Royal Musée du Louvre www.inha.fr

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Lire la suite

Journée d’étude Attention(s) aux internautes, 11 mai 2015, ISCC

Attention(s) aux internautes
Des années 1990 à aujourd’hui.

Des pop-up à l’économie de l’attention, du nommage aux profils, de la naissance du Web aux traces post-mortem.


Lundi 11 mai 2015
9h – 17h30

A l’Institut des sciences de la communication
20 rue Berbier-du-Mets 75 013 Paris
Métro ligne 7 ou bus 27, 47, 83, 91 (Les Gobelins)


Journée co-organisée par le projet Web90 (ANR-14-CE29-0012-01), l’ANR ENEID, les séminaires « Identités numériques » et « Histoires de l’Internet » du pôle Trajectoires du numériques de l’ISCC.

Entrée libre sur inscription auprès de valerie.schafer@cnrs.fr


3702725

Cette journée souhaite interroger les évolutions qui ont traversé le Web, ses usages et ses acteurs depuis les années 1990 autour de la thématique de l’attention. Du nommage au profilage, des compteurs et premières bannières à une véritable économie de l’attention et de la recommandation, des premières interfaces Web au développement du Web Design, des identités numériques en gestation jusqu’aux identités post-mortem, nous analyserons l’évolution de l’attention portée aux internautes, à leurs identités, à leurs expressions numériques et celle que l’on cherche à susciter de leur part. Plusieurs dimensions seront prises en compte et croisées qu’elles soient techniques, sociales, économiques, politiques, juridiques, éthiques ou encore cognitives.
Lire la suite

L’historien du Web: explorateur, navigateur ou butineur ?

Merci à Ian Milligan et Peter Webster pour leur invitation à présenter nos travaux et publier sur leur blog Web Archives for Historians