AOIR Pre-conference – 404 History Not Found: Challenges in Internet History and Memory Studies

aoir2016AoIR routinely hosts several preconference workshops before the main conference. Attendees must register to attend a preconference; the price of the preconference is included as part of the main conference. All workshops will be held on October 5th.

 

voir la liste des pré-conférences 

Parmi elle celle organisée par Camille Paloque-Bergès (HT2S Cnam, membre de Web90 ) et Kevin Driscoll (University of Virginia):

404 History Not Found: Challenges in Internet History and Memory Studies

How did the Internet become relevant in today’s culture and politics? How were its codes and rules—whether technical, social or cultural—constructed, challenged, and normalized? How did net culture become a mass phenomenon of global importance? To understand why and how the “Internet rules” today, it is essential that we look back at the internet’s past. In this pre-conference, we will discuss the specific theoretical and methodological challenges that arise in the study of the internet through time and memory, for purposes of both historiography (what net histories and how?) and epistemology (net histories as an object of media research). Attendees will be invited to participate in three hands-on, interactive sessions organized around issues, sources and methods fundamental to researching net diachronicity.

Net history survives in unexpected places, unfolding through time and space, collapsing in on the present. The artifacts that surface may be incomplete or inscrutable absent their original contexts, requiring us to borrow creatively from other fields and develop new historical methods (Ankerson, 2011; Brügger & Finnemann, 2012; Paloque-Berges, 2016). From formal archives and oral histories to lingering web sites, software, and hardware artifacts, the material evidence of the past suggests a diversity of social, temporal, and technical regimes. Indeed, recent scholarship on early networks reveals a greater range of experiences, technologies, norms and motivations than is found in best-known histories of the internet (Brammer, 2015; Brunton, 2013; Driscoll, 2014; Hargadon, 2011; Mailland, 2015; Paloque-Berges, 2011; Rankin 2014, 2015; Russell, 2014; Russell & Schafer, 2014; Schafer & Thierry, 2012; Schulte, 2013; Streeter, 2011). In their wake, we question how to make sense of conflicts and contradictions while respecting the subjective lived experiences of individual participants. What is our responsibility to find and document hidden histories, obscure sources, and less visible networks? How will a richer understanding of the internet’s past change how we engage with its present and imagine its future?

This pre-conference will include three workshop sessions organized around core research challenges in net history: (1) epistemology, (2) sources and methodology, and (3) mediation and transmission. Selected participants, rather than present whole case studies, will intervene on specific challenges—for instance: theoretical paradoxes or deadlocks, methodological problem-solving, and demonstrations of born-digital artifacts. The audience will be involved by taking positions, suggesting ad-hoc solutions, and identifying common themes.

(…) This pre-conference will be a full-day workshop facilitated by Kevin Driscoll and Camille Paloque-Berges with support from the Agence Nationale de la Recherche project Web90. The discussions and hands-on activities will be accessible to all AOIR attendees but will be especially engaging for researchers encountering issues of temporality, memory, nostalgia, or a need to “go back in time” in their own work.

En savoir plus 

 

AAC L’éducation critique aux médias à l’épreuve du numérique

Capture d’écran 2016-05-28 à 19.09.14

AAC Revue « Tic et société »

Coordonnateur du numéro

Normand Landry est professeur à la Télé-Université du Québec, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en éducation aux médias et droits humains et chercheur au Centre de recherche interuniversitaire sur la communication, l’information et la société (CRICIS)

Lire l’argumentaire sur Calenda

Axes thématiques 

Ce constat donne lieu à des questions de fond, dont notamment :

  • Comment définir une ou des perspectives critiques en éducation aux médias à l’ère du numérique ?
  • Quelle(s) pédagogie(s) et quels enseignements sont mobilisés dans le cadre d’une éducation critique aux médias numériques ?
  • Quelle est la place accordée à une éducation critique aux médias numériques dans les curriculums scolaires ?
  • Quelles compétences sont développées par une éducation critique aux médias numériques ?
  • Quels sont les enjeux d’une éducation critique aux médias numériques ?
  • Quelles initiatives, scolaires et communautaires, sont mises en place pour le développement d’une éducation critique aux médias numériques ?
  • Quelle(s) épistémologie(s) s’impose(nt) en éducation critique aux médias numériques ? Quelles connaissances et quels savoirs en sont constitutifs ?

Sans s’y limiter forcément, ce numéro de tic&société appelle des contributions touchant aux interrogations susmentionnées.

Modalités pratiques d’envoi des propositions

Les contributions doivent être soumises en français. Les textes doivent comprendre entre 40 000 et 50 000 caractères espaces compris. Les auteurs sont invités à respecter les consignes concernant la mise en forme du texte (consignes disponibles sur le site de la revue, à la page http://ticetsociete.revues.org/90). Les manuscrits feront l’objet de deux évaluations selon la procédure d’évaluation à l’aveugle. La date limite de soumission des articles est fixée au 30 septembre 2016.

Les textes doivent être envoyés à l’attention de Normand Landry, coordonnateur de la thématique de ce numéro, à l’adresse suivante : normand.landry@teluq.ca.

Humanités numériques : la culture face aux nouvelles technologies

wwwladhul_1460361178955_1460361178955.xml« Il ne s’agit pas d’une révolution numérique, mais d’une civilisation numérique ». Cette phrase prononcée par Irina Bokova, directrice de l’Unesco, résume à elle seule l’importance des humanités numériques. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, celles-ci ne sont pas l’affaire de quelques geeks lettreux, mais, traitant de notre patrimoine et de nos identités, elles nous concernent tous et nous accompagnent déjà au quotidien.
Dématérialisation du savoir, démocratisation de la culture, mais aussi mort du livre et création de nouvelles inégalités, les humanités numériques font débat : quel rapport voulons-nous entretenir avec notre passé et les autres communautés ? Quelles limites fixer à la collecte et à l’exploitation
des données ? Comment réguler les usages délictueux ?
Au travers d’une analyse précise et d’exemples concrets, Dominique Vinck montre que les humanités numériques vont bien au-delà de la diffusion de l’informatique. Elles sont un défi posé à notre société pour la nouvelle humanité que nous voulons construire.

Dominique Vinck est Professeur à l’Université de Lausanne (Institut des sciences sociales). Spécialiste de la sociologie des sciences et des techniques, il dirige le laboratoire de cultures et humanités digitales ainsi que la Revue d’Anthropologie des Connaissances.

Site Web Éditions du Cavalier Bleu

Atelier Internet ENS

Retrouvez l’Atelier Internet de l’Ens-Ulm, qui se tiendra les vendredis suivants de *17h à 20h*, en salle U-V: 11 mars 2016, 25 mars, 1er avril, 27 mai, 3 juin.

Les titres et résumés des quatre prochaines séances, dont les versions longues sont accessibles à partir de l’URL http://barthes.ens.fr/atelier/

*** 11 mars: Les mots, les images et les machineries numériques: le soulèvement tunisien en question.
Jean-Marc Salmon, avec Pierre-Antoine Chardel (discutant).

http://barthes.ens.fr/atelier/Resume-Salmon2016.html

*** 25 mars: Atomes de l’écriture informatique. Une étrange alliance entre capitalisme et pays islamiques.
Éric Guichard, équipe Réseaux, Savoirs & Territoires de l’Ens.

http://barthes.ens.fr/atelier/Resume-Guichard-25mars2016.html

*** 1er avril:  Imaginaire et technologie à l’ère numérique. Approche critique.
Henri Desbois, équipe Réseaux, Savoirs & Territoires de l’Ens.

http://barthes.ens.fr/atelier/Resume-Desbois.html

*** 25 mai: Roman et réseau: effets réflexifs, enjeux littéraires et anthropologiques.
Véronique Taquin & Laurent Loty

http://barthes.ens.fr/atelier/Resume-TaquinLoty.html

La déclaration d’indépendance du cyberespace a 20 ans

Lire la traduction en français de la déclaration d’indépendance du Cyberespace.

dans Barlow John Perry, « Déclaration d’indépendance du cyberespace »,  Libres enfants du savoir numérique, Paris, Editions de l’Éclat , «Hors collection», 2000, 504 pages

Séminaire Cultures numériques

 La première séance de l’année du séminaire “cultures numériques” se tiendra le samedi 13 février, de 14h à 16h, dans la Bibliothèque de la Sorbonne, (BIS) – salle de formation.

Le séminaire est ouvert à tous (sur inscription en raison des consignes de sécurité) et s’adresse à tous les acteurs du monde numérique : chercheurs, étudiants, responsable de fabrication, éditeurs…
Inscription et renseignement : implications.philosophiques@gmail.com

Les nouveaux paradigmes de la culture numérique
 Samedi 13 février – 14h – 16h

Avenir de l’écrit et langages  numériques : une perspective socio-anthropo-historique sur la longue durée.
Georges BERTIN, directeur de recherches CNAM Pays de la Loire, président de CENA, directeur d’Esprit Critique.

Grandes mutations de paradigmes : l’impact des dispositifs d’écriture-lecture sur nos représentations du monde
 Lorenzo SOCCAVO, chercheur associé au programme de recherche « Éthiques et Mythes de la Création » à l’Institut Charles Cros. Prospectiviste du livre et de la lecture à Paris.

Organisation : Thibaud Zuppinger

Programme :
Samedi 19 mars 10h-12h / Les nouvelles socialités
 Samedi 23 avril 10h-12h / Les carrefours de l’édition scientifique
Samedi 21 mai 10h- 12h / La symbolique du livre
Samedi 18 juin 2016 10h- 12h  / Interactions et accompagnements numériques

Pratiques numériques en sciences humaines et sociales (2015-2016)

Capture d’écran 2015-12-28 à 11.59.03L’atelier numérique de la MSH Val de Loire et les équipes membres proposent de renouveler le séminaire « pratiques numériques en SHS » pour l’année 2016. Ce séminaire est conçu comme un lieu de réflexion et de confrontation des pratiques et des analyses afin d’établir, en liaison avec les grands programmes internationaux, un espace de questionnement sur les pratiques numériques.

Jeudi 14 janvier 2016 (14h -17h) :

« Les sources d’informations géographiques numériques », Dominique ANDRIEU (MSH Val de Loire, Tours), Olivier MARLET (CITERES, Tours)

voir le programme