Jake Feinler (SRI)

Voir notamment le témoignage de Jake Feinler – recueilli par Marc Weber (p. 52), qui oeuvra au SRI avec Engelbart au développement d’Arpanet et d’Internet (notamment du Whois).

Sur Jake Feinler voir également

ELIZABETH JOCELYN FEINLER: An Interview Conducted by Janet Abbate for the IEEE History Center, 8 July 2002. Interview # 597 for the IEEE History Center, The Institute of Electrical and Electronics Engineers, Inc.

In this interview, Feinler describes her work with FORTRAN, her initial interest in Chemistry, and her work at SRI. At SRI, she was involved in several projects including developing an Resource Handbook. She describes in great detail her time and her involvement in these projects at SRI and the transition of the Internet from military use to commercial use. She highlights the ongoing learning process involved in working with computers and programming. Feinler also described her time at NASA at the Ames Research Center after leaving her long career at SRI.

Nous signalons également le billet sur le blog du national Air and Space Museum dédié à Margaret Hamilton.

De l’archive aux données massives (30-31 mars 2016)

Capture d’écran 2016-03-13 à 18.59.30L’objet de ce colloque, co-organisé par l’Université Paris 13-SPC et l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, inscrit dans la dynamique du pôle HALL de USPC, est de proposer une cartographie des pratiques numériques dans la recherche et l’enseignement de ces domaines. En quoi le numérique transforme-t-il notre approche de la recherche ? Quelles incidences la numérisation des corpus a-t-elle sur les questions que se posent le chercheur et sur les manières d’y répondre ? Y a-t-il de nouvelles méthodes qui apparaissent dans le travail du chercheur et de l’enseignant ? Sont-elles propres à chaque discipline ou traversent-elles les champs disciplinaires ? Comment les domaines disciplinaires se recon gurent-ils dans ces usages du numériques ? Autant de questions que nous aborderons au cours des deux journées dans ce colloque pluridisciplinaire pour tenter de dégager s’il est possible de dé nir « les humanités numériques ».

Voir le programme

iPRES 2016 | The 13th International Conference on Digital Preservation in Bern, Switzerland, October 3-6, 2016

SLUB Dresden - Dresdner Digitalisierungszentrum CC BY-SA 2.0

SLUB Dresden – Dresdner Digitalisierungszentrum
CC BY-SA 2.0

2nd Call for Papers

*Workshop, Tutorial and Panel submissions – Deadline: April 1, 2016*

*Paper and Poster submissions – Deadline: April 15, 2016*

iPRES is the premier international conference on the preservation and long-term management of digital materials.

We invite contributions that present original work about research initiatives and innovative practices in digital preservation.

*Subjects of interest are networks of digital preservation, costs of digital preservation, politics and digital preservation, digital preservation challenges in libraries, archives, museums and beyond, persistent identifiers for digital content, copyright for digital content, web archiving and much much more.*

All submissions will be subject to a peer review. Those that are accepted for inclusion in the conference programme will be published in the iPRES 2016 proceedings.

For any questions please contact ipres2016@nb.admin.ch

Click here for the HTML version 

AAC Colloque Archivage numérique et réseaux

  •  More details A book scanner at the Internet Archive headquarters in San Francisco, California. Dvortygirl - Own work GFDL

    A book scanner at the Internet Archive headquarters in San Francisco, California.
    Dvortygirl – Own work
    GFDL

    Date limite de soumission  : 31 mars 2016 

  • Colloque à Tunis, les 19 et 20 octobre 2016

    Pour sa première édition, le colloque CIBAHN (Bibliothèques et Archives à l’ère des humanités numériques) se tiendra du 19 au 20 octobre 2016 sous le thème «Archivage numérique et réseaux »

    Les thèmes des contributions sont (liste non exhaustive) :

    Records management, dématérialisation et traçabilité numérique Archivage numérique, pérennité et protection des données numériques. Classement, normalisation et encodage des documents numériques, Communication, valorisation, médiation numérique et culturelle, sites Internet d’archives, archives en ligne, web participatif. Usages et usagers des archives Web. Métiers des archives et mutations professionnelles, Enjeux juridiques : communicabilité, réutilisation des données, droits de propriété intellectuelle, droits à l’image Archivage du web, Archivage du Web 2.0. Enjeux et usage de crowdsourcing pour l’archivage numérique Enjeux des Big Data et Open Data pour les archives.
    En savoir plus 

Shine pour une recherche plein text dans les archives du Web

Découvrir SHINE et explorer les UK Web archives

Nouveaux collectifs de coproduction de corpus numériques : communs de la connaissance, communautés épistémiques et au-delà

Journée d’étude, 7 mars 2016 (au Cnam)

logorecolnatSSHRC-CRSH_FIP

Programme prévisionnel

9h30 Accueil

9h50 Introduction

10h-11h10. 1ère session. Nouveaux collectifs de coproduction de corpus numériques : communs de la connaissance, communautés épistémiques et au-delà
– Serge Proulx (Professeur associé Télécom ParisTech, Professeur UQAM, LabCMO)
– Manuel Zacklad (Professeur, CNAM, DICEN-IDF)

Lire la suite

Approches archéologiques des archives audiovisuelles

Date : 18 Janvier 2016, de 14:00 à 17:00
Lieu : Ina, Centre Pierre Sabbagh : 83-85, rue de Patay, 75013 Paris

coordonnée par Matteo Treleani, sémiologue, maître de conférence en communication (Université de Lille 3), en partenariat avec l’Institut national de l’audiovisuel

PRÉSENTATION 

Approches archéologiques des archives audiovisuelles

« Par « archéologie », je voudrais entendre quelque chose comme la description de l’archive. Que le mot « archéologie » vienne de l’archive. C’est-à-dire, la description de cette masse extraordinairement vaste, complexe, de choses qui ont été dites dans une culture » affirmait Michel Foucault en définissant l’archéologie du savoir lors d’un entretien en 1969. Si cette entreprise vise à étudier les conditions de possibilité de l’émergence des discours, aujourd’hui, à l’ère de la numérisation, s’affirme de plus en plus la nécessité de relier ces conditions à la technique et aux supports matériels des archives. Cette séance, en partenariat avec l’Institut national de l’audiovisuel, vise à enquêter comment cette idée d’archéologie qu’Andreas Fickers nomme « expérimentale » peut aborder les spécificités des archives audiovisuelles.

INTERVENANTS

  • Andreas FICKERS (Université du Luxembourg. )Le défi de la matérialité à l’âge numérique : plaidoyer pour une archéologie expérimentale des médiasInspiré par les expériences de recherche dans le domaine de l’histoire des sciences, de l’archéologie et de la musicologie, nous souhaitons réfléchir sur le potentiel heuristique d’une archéologie expérimentale des médias pour une histoire de la technologie intéressée à la dimension sensoriale des techniques. Fondée sur le concept de « re-enactment », l’archéologie expérimentale des médias essaie d’explorer des nouvelles manières de comprendre la matérialité des technologies médiatiques en interagissant avec les objets de manière ludique. Afin de faire cela, nous devons dé-auratiser les objets historiques et faire devenir l’historien – souvent ancré au régime textuel lors de l’étude des pratiques du passé – un expérimentateur et le musée un laboratoire.
    Voir la page personnelle d’Andreas FICKERS
  • Lénaïk LEYOUDEC (Université de Technologie de Compiègne) De la condition de possibilité d’une mémoire familiale via l’éditorialisation de documents numériques patrimoniaux. Le numérique est aujourd’hui un support majeur pour les contenus en particuliers patrimoniaux. Le document numérique est soumis à un double fossé : la dégénérescence de son support et la perte du sens associé au document. L’hypothèse d’une possible restauration des conditions l’intelligibilité du document patrimonial nous amène à considérer une méthode d’éditorialisation de l’archive au sein d’un architexte expérimental. Ce dispositif technique est destiné à l’usage d’une forme de réappropriation du patrimoine : la reconstruction d’un lien social entre les membres de la famille par l’intermédiaire de leur patrimoine numérique, éditorialisé au sein de l’architexte. L’expérience utilisateur et les fonctionnalités de ce dernier sont construits à partir de marqueurs de mémoire extraits d’un corpus de films de famille par une démarche interprétative sémiotique. Le mode d’existence de l’architexte et la nature de la mémoire qu’il favorise de part sa mobilisation des données liées et ouvertes sur le Web sont également interrogés.
    Consulter la page de Lénaïk LEYOUDEC, COSTECH
  • Claude MUSSOU et Géraldine POELS (Ina)Widening media history : archives numérisées, nouveaux objets, nouvelles méthodes. A partir du périmètre des collections conservées à l’Ina et de leur périodisation, l’intervention dégagera des axes d’analyse et d’étude en phase avec l’approche nouvelle en France des pratiques d’archéologie des medias : numérisation vs conservation matérielle et technique des supports de mémoire, éclairages contextuels, fouille et attraction de données, description des objets archivés, sédimentation mémorielle…
    Regarder « Pour une histoire des téléspectateurs : les publics de la télévision dans les archives de l’ORTF » par Geraldine POELS sur Dailymotion
    Regarder « Nouvelles organologies de la mémoire collective » de Claude Mussou et Vincent Puig sur Youtube

Nos ordinateurs ont-ils la mémoire courte ?


Sombre menace sur le numérique : nos supports sont fragiles, nos données informatiques en danger. Ce documentaire explore les alternatives pour éviter à notre époque de perdre la mémoire.

Diversité culturelle et pluralisme de l’information à l’ère numérique : mêmes combats ?

Le colloque se tiendra le 4 décembre 2015 en Sorbonne, 1 rue Victor Cousin, 75005 Paris Amphithéâtre Durkheim.

Préserver le pluralisme de l’information dans les médias et la diversité culturelle dans les arts renvoie à des enjeux sociétaux similaires : lutter contre l’uniformité en matière d’opinions politiques, de goûts culturels ; préserver des formes d’expression originales, indépendantes, dissidentes… Sur un plan académique, ces questions se croisent également à travers des concepts et des méthodes relativement proches. À cet égard, l’internet et les réseaux sociaux numériques offrent un terrain d’analyse idéal pour comparer ces enjeux et ces approches. De nos jours, quantité de services en ligne et de plateformes numériques permettent à la fois l’expression d’idées, d’opinions très diverses et l’exposition d’une vaste diversité de biens culturels, très souvent autoproduits. Pour autant, cette offre plurielle et diversifiée ne garantit en rien, ni ne produit automatiquement un pluralisme d’opinions et une diversité des goûts du côté des individus. Le contrôle des moyens d’accès et de captation de l’attention des utilisateurs de services en ligne par une poignée d’acteurs numériques, de même que l’exposition de soi en ligne et les usages massifs des réseaux sociaux numériques engendrent potentiellement de nouveaux goulets d’étranglement et formes de conformisme. L’enjeu de ce colloque pluridisciplinaire est précisément d’apporter des éclairages sur les évolutions, les opportunités et les risques actuels associés aux usages des TIC en matière de pluralisme de l’information et de diversité culturelle.

VOIR LE PROGRAMME

Organisateurs

Franck RebillardFabrice Rochelandet

Comité d’organisation

Kira KitsopanidouJulien PéquignotFabrice Rochelandet

Comité scientifique

Françoise BenhamouPhilippe BouquillionDominique CardonSylvie ChalayeLaurent Creton, Patrice FlichyBertrand LegendreÉric MaigretLaurent MartinTristan MattelartAlain RalletFranck RebillardFabrice Rochelandet

 

AAC Archiver la recherche : responsabilités partagées

Appel à Communications
Archive boxes in the archive of the Netherlands Architecture Institute in Rotterdam

Archive boxes in the archive of the Netherlands Architecture Institute in Rotterdam

La section Aurore (archives des universités, rectorats, organismes de recherche et mouvements étudiants) de l‘Association des archivistes français organise une journée d’études sur le thème de la responsabilité dans la gestion des archives de la recherche.
Structurer les données et documents, gérer la preuve, constituer un patrimoine scientifique, … Ces enjeux font appel à plusieurs compétences et corps de métiers : archivistes, documentalistes, enseignant-chercheurs, étudiants, informaticiens, juristes etc. Les organisateurs de cette journée d’études leur proposent d’échanger leurs réflexions autour de plusieurs axes : les acteurs, les types de responsabilités qui leur incombent, les objets sur lesquelles s’exerce la responsabilité et les moyens mobilisés.

Les propositions sont à envoyer à colloques.archives@inserm.fr sous forme d’un résumé de 200 mots accompagné d’une brève biographie. Les présentations dureront 20 minutes.

Date limite d’envoi : 31 janvier 2016.

Lire la suite

Welcome to the NSF Network Service Center (1991)