AAC 7th International Conference on the Histories of Media Art, Science and Technology

RE:TRACE 2017: Call for Papers 

The 7th International Conference on the Histories of Media Art, Science and Technology titled RE:TRACE focuses on an evaluation of the status of the meta-discipline MediaArtHistories today.

More than a decade after the first conference founded the field now recognized worldwide as a significant historical inquiry at the intersection of art, science, and technology, Media Art Histories is now firmly established as a dynamic area of study guided by changing media and research priorities, drawing a growing community of scholars, artists and artist-researchers.

voir l’appel à contribution

Appel à contribution pour la revue Tracés (n° 35) : Infrastructures

The Telecity data center in Aubervilliers, France in which Wikimedia has servers. Auteur: David Monniaux. CC BY-SA-2.0


Numéro coordonné par Haud Gueguen, François Jarrige, Stefan Le Courant et Camille Paloque-Berges

DATE-LIMITE: 31 octobre 2017

Comme agencements techniques pérennes – ou au moins conçus pour l’être –  non soumis au changement et à l’appropriation immédiate, les infrastructures façonnent les usages sociaux et matérialisent par là-même des programmes politiques. Au-delà de l’apparente neutralité de l’innovation technologique, ce numéro souhaite interroger les conditions et formes de contraintes contenues dans les infrastructures, et donc leurs aspects structurels. Ainsi, comment les infrastructures peuvent-elles témoigner, induire ou encore produire des structures sociales?

HPT2M conférence: Le numérique à l’ère des designs (AAC)

Le numérique à l’ère des designs (contenus, interactions, espaces, environnements, services, objets, oeuvres, programmes…): de l’hypertexte à l’hyper-expérience
18, 19 et 20 octobre 2017, Valenciennes – Arenberg Creative Mine

capture-decran-2017-02-01-a-09-16-36La 14ème édition de la conférence, H2PTM’2017, est de retour à Valenciennes, où s’était déjà tenue la conférence H2PTM’01 en 2001. Elle se tiendra les 18, 19 et 20 octobre 2017 à Arenberg Creative Mine, et réunira des chercheurs français et internationaux pour rendre compte des derniers avancements de la recherche et du développement des hypertextes et hypermédias dans des domaines variés. En effet, l’évolution actuelle des hypermédias pose des questions qui croisent différentes approches (parfois en interaction):

  • techniques : développement des applications nomades et composites, environnements virtuels ambiants ;
  • sociales : hypertextualisation croissante des pratiques communicationnelles (publication, échanges en ligne…), nouvelles sociabilités ;
  • informationnelles : écritures collaboratives et hypertextuelles, recherche d’information (via le web social, le web participatif, le web sémantique…), documentarisation participative, indexation collaborative ;
  • culturelles : mutations du jeu (jeux sérieux, jeux pervasifs…), logiques de patrimonialisation, transformations esthétiques (webdesign, interfaces 3D…), interculturalité ;
  • épistémologiques : comment penser le numérique aujourd’hui ? selon quels nouveaux cadres théoriques (notamment en sciences humaines et sociales) ?

Outre les thèmes récurrents, qui constituent la trame des conférences H2PTM – Hypertextes, Hypermédias, méthodes et modèles de conception, expérimentations, etc. –, cette quatorzième édition propose un éclairage plus approfondi sur le design, ou plus exactement les designs (contenus, interactions, espaces, environnements, services, objets, oeuvres, programmes, …) particulièrement sous l’angle informationnel et communicationnel, et sur les expériences inédites que les dispositifs innovants proposent à leurs usagers.

En savoir plus sur le site de la conférence

Soumission d’un résumé avant le 25 février 2017

Nouvelle revue en Humanités numériques

La revue « Analyses et méthodes formelles pour les humanités numériques » (MODOC), souhaite offrir aux scientifiques une tribune pluridisciplinaire et interdisciplinaire autour des Humanités Numériques, destinée à faire connaître des travaux concernant l’étude des documents numériques et de leurs contenus, ceci indépendamment du canal de communication utilisé : écrit, parole, langue des signes, ou du support : texte, image ou vidéo.
MODOC sollicite des contributions portant sur des travaux d’analyse ou des états de l’art en relation avec l’impact qu’a la dimension numérique sur la création, la dissémination et l’utilisation des documents, aussi bien que des articles sur les modèles développés autour des documents numériques.

En savoir plus  

AAC Reset : Formes et mouvements politiques à l’ère du numérique

Le comité de rédaction de la revue RESET et les coordinateurs du numéro, Célya Gruson-Daniel et Clément Mabi, ont le plaisir d’annoncer l’appel à propositions pour le numéro 7, Formes et mouvements politiques à l’ère du numérique.

L’appel en français et en anglais est disponible à https://reset.revues.org/860 et https://reset.revues.org/861. La date limite d’envoi des propositions (résumés de 500 mots) est fixée au 28 février.

AAC: Software Conference (SIGCIS) at the Computer History Museum

The Computer History Museum in Mountain View, CA. Dzou, 2005 CC BY-SA 3.0

The Computer History Museum in Mountain View, CA.
Dzou, 2005
CC BY-SA 3.0

The Computer History Museum is hosting and co-organizing a special conference of SIGCIS the weekend of March 17-18; this group has become a major forum in the US for historians of computing. In that same week we will also host several private meetings (ACM history committee, IEEE editorial board, etc.), so a lot of key folks in the field will be around and also attend some or all SIGCIS events.

The conference welcomes papers around Web, net, and online history
The deadline is December 30, 2016.

AAC : Le pouvoir des liens faibles, colloque de Cerisy

Cerisy jeudi 28 septembre (19h) – lundi 2 octobre 2017 (18h) – « Le pouvoir des liens faibles », Alexandre Gefen et Sandra Laugier

CC BY 2.0 File:NodeXL Twitter Network Graphs - Occupywallstreet (mentions and replies) (BY).png 17 Novembre 2011

CC BY 2.0
File:NodeXL Twitter Network Graphs – Occupywallstreet (mentions and replies) (BY).png
17 Novembre 2011

La thèse centrale de l’article désormais classique de Mark Granovetter, « La force des liens faibles » (1973) tient à l’opposition entre des « liens forts » (amitié, famille, mariage) et des liens sociaux, à faible charge affective ou officielle, quoique essentiels dans le fonctionnement des structures relationnelles.Écartés de la théorie de l’art, de l’éthique comme des philosophies traditionnelles du sujet, ces liens faibles sont pourtant au cœur des formes contemporaines d’attachement et d’attention : dans l’espace démocratique du commun réouvert par le champ numérique des réseaux sociaux, dans la sphère de la vie culturelle, dans les formes de présence à l’autre (visages, objets, musiques, personnages, improvisations « d’un soir »). Lieux et situations ordinaires mais irremplaçables dans leurs singularités, ils déterminent notre relation aux autres, nos engagements quotidiens comme le flux de nos identités et les inflexions de nos vies – et ce tout autant que les passions de l’âme, les attachements de longue durée, les identifications directes et les affects massifs.Le concept est opératoire du côté de l’anthropologie (Victor W. Turner suggérait de repenser ce qu’il nommait le « pouvoir des faibles ») comme de la politique (lorsqu’elle s’intéresse aux liens sociaux dans l’espace public ou au souci des autres lointains), du côté de l’écologie (si l’on essaie de penser notre lien à l’environnement ou aux animaux), du côté des arts et de la fiction (si l’on pense à l’attachement aux objets et personnages). Il offre des outils nouveaux pour analyser notre relation de projection ou d’affection envers des modèles originaux, et convient à merveille pour décrire bien des aspects et rapports de la vie numérique contemporaine.

Les propositions de contributions (30 lignes accompagnées d’une bio-bibliographie de 5 lignes) sont à faire parvenir à Alexandre Gefen (alexandre.gefen@paris-sorbonne.fr) et Sandra Laugier (sandra.laugier@gmail.com) d’ici le 30 décembre 2016 impérativement.

 

AAC « Retours critiques sur les sociologies numériques »

logo-sociologieetsociete-inv-rougebleuLa revue Sociologie et sociétés lance un appel à contributions pour un dossier qu’elle consacrera aux « Retours critiques sur les sociologies numériques ». Un numéro dont l’objectif général est de réfléchir aux répercussions concrètes des transformations numériques dans l’approche de la sociologie et, partant, des rapports de la sociologie avec ses objets, ses méthodes et ses outils.

CALENDRIER

  • Remise des propositions d’article pour le 9 janvier 2017
  • Réponse aux auteurs avant le 1er février 2017
  • Remise des articles définitifs (70,000 signes, approximativement 11,000 mots) pour le 12 juin 2017.

Les propositions sont à envoyer aux coordinateurs du numéro :Nicolas Baya-Laffite (Université de Lausanne, STS-Lab), Bilel Benbouzid (Université Paris-Est Marne la Vallée, LISIS) 

appel-a-contribution

Cfp – Computer Networks Histories : local, national and transnational perspectives

International Conference – Call for papers
14-15 December 2017 – Lugano Switzerland

Aims and scope
Recently several works in the fields of Internet Studies, Science and Technology Studies and Media Studies have stressed the importance of early local, national and transnational computer networks histories for a deeper understanding of technological and social change in contemporary societies.
This 2-days conference has a triple aim.
First, gathering scholars and researchers from a variety of disciplines working on theoretical and empirical analysis of computer networks histories.
Second, providing a wide perspective on these histories, including case studies from Asia, Africa, Latin America and Oceania and including international organizations dealing with the control and management of networks: this interdisciplinary and international debate could be useful to compare worldwide experiences and to provide new frames on this topic.
Third, the conference aims to develop new frameworks and a space of discussion on the historical role of computer networks, representing the starting point of an international community of scholars.

Potential topics may include, but are in no way limited to, the following:
The origins and development of computer networks under a local, national, international or transnational perspective;
Political, economic and cultural representations of computer networks in Western or/and Eastern cultures;
Comparative analysis of early and late networks;
Physical infrastructures and materiality of computer networks;
The political economy of national digital infrastructures;
Histories of the digitalization of analogic networks;
The history of failed and forgotten computer networks projects;
The influence of early computer networks on the development of the Internet and of the World Wide Web;
The cultural and social history of computer networks communities (e.g. communitarian networks, academic networks, professional networks, civic networks).

All the authors are invited to send an abstract of a max 500 words and a short bio by February 28, 2017 to nethistories@gmail.com
All invited speakers interested in publish their papers in the journal revue Histoire et Informatique will be asked to send a paper of max 5000 words by October 31 2017.

Conference and venue
The 2-days conference will take place in Lugano, Switzerland, hosted by the Faculty of Communication Sciences of USI – Università della Svizzera italiana (http://www.usi.ch/). The organizing committee comes from a collaboration between the Institute of Media and Journalism (IMeG) of USI and the Association Histoire & Informatique Suisse of Bern (https://www.infoclio.ch/en).Travel grants will be available for participants without access to other financial resources (please attach the motivation and an estimate of the needed budget to your proposal).

Keynote speakers
Prof. Hu Yong (Peking University’s School of Journalism and Communication)Prof. Benjamin Peters (University of Tulsa, Department of Communication and affiliated fellow at the information Society  Project at Yale Law School)unknown

Retrouver l’appel en PDFF cfp_computer-networks-histories

AAC Le télescope à l’envers. Big data et distant reading pour les sciences humaines

Teleskopy polskiego projektu "All Sky Automated Survey". Krzysztof Ulaczyk GFDL

Teleskopy polskiego projektu « All Sky Automated Survey ».
Krzysztof Ulaczyk
GFDL

L’Associazione per l’Informatica Umanistica e le Culture Digitali (AIUCD) est heureuse d’annoncer l’édition 2017 de son colloque annuel et invite tous les spécialistes intéressés à envoyer des propositions de communications.
Le colloque AIUCD 2017 aura lieu du 26 à 28 janvier 2017 à Rome, en Italie, et sera organisé par le Digilab (université Sapienza) avec la coopération du réseau Marie-Curie DiXiT (Digital Scholarly Editions Initial Training Network). Avant le colloque auront lieu des ateliers DiXiT. AIUCD 2017 accueillera également la troisième édition de l’ EADH Day, le 25 janvier 2017.
Le colloque aura lieu à l’université Sapienza, Palazzo delle ex Vetrerie Sciarra, 122 via dei Volsci, Rome.
Pour plus d’informations, consultez la page ou envoyez vos questions à aiucd2017@aiucd.com.

En savoir plus