L’incertaine révolution numérique

Vitalis_front_largeAndré Vitalis,  L’incertaine révolution numérique, ISTE Editions, Série Informatique et société connectées, coordonnée par Dominique Carré et Geneviève Vidal, 2016, 118 p.

Les grands bouleversements engendrés par l’utilisation des techniques numériques et du réseau Internet sont jugés positivement, mais aussi parfois comme de nouvelles formes de contrôle et d’exploitation. On peut par ailleurs contester le caractère véritablement révolutionnaire de ces bouleversements présentés sous les traits d’une révolution numérique inéluctable qui échappe à toute volonté politique de transformation sociale.

Au-delà de ces différences d’appréciation, cet ouvrage fait un retour sur cinquante ans d’informatisation afin de revisiter les quatre grandes problématiques sociétales qui sont apparues au fur et à mesure de la progression des applications : la problématique du contrôle social, celle de la sécurité, celle de la communication et de l’échange, et enfin celle de la marchandisation. Il s’agit de retrouver les termes dans lesquels elles ont été formulées et, au besoin, de mobiliser des grilles théoriques pour mieux en saisir le sens et la portée. Toutes ces problématiques cohabitent, s’entremêlent et se télescopent dans la mutation numérique en cours, entre contrôle et liberté.
L’auteur: Membre-fondateur du CREIS et du CECIL, André Vitalis est professeur émérite à l’Université Bordeaux Montaigne. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la complexité des rapports informatique et libertés.

En savoir plus